Etudier au Mali

ADMISSION 

Pas de concours d’entre ou Sur condition 

FRAIS DE SCOLARITÉ

50 000 FCFA/year to : 300 000 FCFA

DURÉE

6 pour les (DM) . 7 a 8 ans specialisation  GP

ETUDE EN LIGNE

Ouvert 

Bourse d’etude

prets etudiants.

Bourse Malie

DIPLÔME D’ENTRÉE 

Baccalaureate Scientifique pour la 1 er annee  ou  XX  annees avec une Licence Scientifique 

Cursus de la Médecine en ALGÉRIE : Cursus, problèmes et conseils

Réussir au résidanat 01 généralités

les modules de la 1 ère année médecine en Algérie [le nouveau programme ]

Les dossiers sont à fournir au Service de Scolarité de la Faculté pour tous les postulants autorisés à s’inscrire (régulier et autres catégories) :

1. Remplir les fiches d’inscription au service scolaire de l’établissement .

2. Payer les frais d’inscription sur présentation du bulletin de versement à la comptabilité contre quittance

 

3. Joindre la quittance au dossier d’inscription composé de :

  • Une demande adressée au responsable de la Faculté (préciser la filière) ;
  • Une copie certifiée conforme de l’attestation du bac ou de tout autre diplôme jugé équivalent ;
  • Le relevé des notes du baccalauréat ;
  • Un extrait d’acte de naissance ou jugement supplétif ;
  • Un certificat de nationalité ;
  • Quatre (4) photos d’identité ;
  • Un certificat de résidence du tuteur ;
  • Faire enregistrer le dossier d’inscription au complet au service de scolarité de la Faculté.

Le système éducatif malien, dont les objectifs ont été définis sous la présidence de Modibo Keïta, connaît une profonde évolution ces quinze dernières années avec l’augmentation de la scolarisation des enfants. Le taux brut de scolarisation1 en 2001/2002 était de 64.5 % (75 % pour les garçons, 54 % pour les filles)2.

Le système éducatif malien, dont les objectifs ont été définis sous la présidence de Modibo Keïta, connaît une profonde évolution ces quinze dernières années avec l’augmentation de la scolarisation des enfants. Le taux brut de scolarisation1 en 2001/2002 était de 64.5 % (75 % pour les garçons, 54 % pour les filles)2.

Malgré une politique faisant appel au secteur privé et une implication importante des ONG, le système éducatif malien reste confronté à de nombreuses difficultés : retard dans la scolarisation des filles, manque de moyens (infrastructures, manuels scolaires, personnel) dû notamment aux restrictions budgétaires imposées par les institutions internationales, classes surchargées, abandons fréquents.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.